Sélectionner une page

La prison

Le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP)

Le service pénitentiaire d’insertion et de probation est un service déconcentré de l’administration pénitentiaire.

Composé de conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation (CPIP), le SPIP a pour mission :

  • La préparation et de l’exécution des décisions prononcées par les autorités judiciaires.
  • L’insertion, la réinsertion et la prévention de la récidive.
  • Le suivi et le contrôle des personnes condamnées.

Les CPIP réalisent un travail important en vue de l’aménagement des peines : enquête, recueil de consentements, rapports, mise en état, à l’aide desquels le Juge de l’application des peines fondera sa décision.

Il existe environ 3000 CPIP à l’échelle nationale, qui suivent chacun entre 100 et 200 personnes condamnées.

Cette pénurie de moyen entraîne des délais de convocation parfois longs et des rendez-vous espacés dans le temps.

Il convient néanmoins pour la personne condamnée de tout mettre en œuvre afin de déférer aux convocations des CPIP et de les renseigner au mieux sur leur situation sociale et familiale.

Enfin, le directeur du service pénitentiaire d’insertion et de probation a un pouvoir décisionnel, sous délégation du juge de l’application des peines : il s’agit du pouvoir de modifier les horaires ou les lieux auxquels sont astreintes les personnes placé sous surveillance électronique statique, sous semi-liberté ou sous placement à l’extérieur.

Pénalistes

Formulaire

Contactez-nous

15 + 13 =